Chavannes-des-Bois

Dernière commune vaudoise de Terre Sainte en direction de Genève, Chavannes-des-Bois est limitée au sud et à l'ouest par la Commune de Versoix (GE), avec laquelle elle entretient des relations suivies tout en conservant son caractère vaudois, au nord-ouest elle jouxte la Commune de Grilly, dans le pays de Gex, territoire français, dont elle est séparée par un cours d'eau célèbre pour ses castors, la Versoix. Au nord et à l'est, elle est entournée par les Communes vaudoises de Commugny, Mies et Tannay. Depuis les années 1970, Chavannes-des-Bois a connu un fort taux d'accroissement de la population, stagnant toutefois ces dernières années: la commune passe ainsi de 60 habitants en 1960 à 414 en 2007.

Village à vocation essentiellement agricole à l'origine, Chavannes-des-Bois a subi une profonde modification de son caractère, puisqu'il ne subsiste plus qu'une seule exploitation au village. Le reste des terres agricoles, soit env. 90 ha, est exploité par des agriculteurs des communes voisines.

Bien que nous n'ayons pas de site classé monument historique, nous avons le Pont de Grilly, pont bucolique qui enjambe la Versoix et qui a eu une certaine importance dans la vie de Mme de Staël, résidente du Château de Coppet.

Et, peut-être le plus important, il fait bon vivre dans cet écrin de verdure qu'est Chavannes-des-Bois.

Lien vers le site Internet du village

fermer cette fenêtre